www.anfir-asso.org

www.anfir-asso.org
logo_ffaair.jpg

L'Association du Nord de la France des Insuffisants Respiratoires est membre de la Fédération Française des Associations & Amicales de malades Insuffisants ou handicapés Respiratoires. http://ffaair.org

  

Bienvenue à l'ANFIR

Une association résolument au service de ses adhérents et des malades respiratoires !

 

Depuis le début de l’année l’ANFIR à connu un certain nombre de bouleversements, l’assemblée générale du 9 avril 2016 a stabilisé la situation. L’ANFIR à un maintenant un nouveau président et un nouveau vice président, pour un mandat de deux ans.

 

Nous allons maintenant pouvoir nous concentrer sur l’essentiel, c'est-à-dire, vous, nos adhérents !

 

Pour 2016, nous avons de beaux projets de sorties tous ensemble sur des hauts lieux du patrimoine régional, surveillez vos boites aux lettres pour les invitations.


En 2016, nous continuerons d’être disponible lors de nos nombreuses permanences dans les maisons des usagers des principaux hôpitaux de la région, ou encore par mail, par téléphone, ou bien même sur Facebook.

 

Parallèlement à cela nous poursuivrons nos missions de représentant des usagers, car oui, les administrateurs de l’ANFIR, ont la qualité de représentant d’usager. C’est un travail de longue haleine mais nécessaire pour assurer la meilleure prise en charge possible lors de vos séjours dans les hôpitaux et cliniques de la région.

 

Bien à vous,

 

Thomas COGE, Président de l’ANFIR.

 

 

 

Lettre ouverte à Madame la Ministre

 

Lettre ouverte à Madame la Ministre des Affaires sociales et de la Santé

Madame la Ministre, ne sacrifiez pas la santé à domicile et la qualité du suivi des patients. 
La FFAAIR, au nom des patients qu’elle représente, est choquée de la parution en plein été de l’avis
de projet au Journal Officiel du 5 août 2016 annonçant des baisses massives des tarifs de rembourse
ment sur plus de 9 domaines de la liste des produits et prestations remboursables par l’assurance ma
ladie, dont le traitement de l’apnée du sommeil.
Nos adhérents sont très étonnés à la lecture de cette information et également d’apprendre que, con
trairement à l'usage et au respect des acteurs représentant les patients, aucune consultation préalable
entre le Ministère de la Santé et la FFAAIR n’a été organisée.
Nous n’avons pas l’habitude de telles méthodes sans aucun dialogue ni concertation.
Cette annonce est particulièrement inquiétante : une telle baisse tarifaire aura nécessairement des
conséquences directes sur le suivi médico-technique des patients et, donc, sur la qualité de vie des
patients à leur domicile.
Une telle baisse ne peut qu’entraîner une détérioration de l’accompagnement apporté par nos presta
taires de santé à domicile (entreprises, associations et pharmacies d’officine) : qualité du matériel,
temps consacré au suivi des patients, formation du personnel de nos prestataires, … 
Pour toutes ces raisons, nous demandons la suspension de l’avis de projet, le temps d’obtenir
des explications précises et l’organisation de véritables négociations associant les représen
tants des patients. 
La FFAAIR ne comprend pas une telle remise en cause de la santé à domicile, pourtant largement dé
fendue par le gouvernement ; elle s’associe par conséquent à la pétition lancée par l’intersyndicale des
prestataires de santé à domicile.

https://www.change.org/p/m-le-president-ne-sacrifiez-pas-la-sante-a-domicile


                                                      Le Président de la FFAAIR
                                                               Michel VICAIRE 
 

 

 

Quid des Chèques Vacances en 2016 ?

 

Selon Michel Vicaire, Président de la FFAAIR, il est fort probable que la fédération ne puisse plus faire bénéficier ses adhérents des chèques vacances pour 2016 :

 

<< A mon avis il vaut mieux envisager qu'il n'y ait pas de chèques vacances en 2016. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour que ce ne soit pas le cas. La convention nous liant avec l'ANCV n'est pas reconductible d'année en année, c'est tous les ans une nouvelle convention que l'ANCV peut tout à fait ne pas nous proposer. >>